TRISTANOLPHE-GALLIARDfounder/directorTristan Olphe-Galliard est consultant en communication depuis plus de 10 ans. Concepteur-rédacteur, photographe culinaire et spécialiste des réseaux sociaux, il s'occupe notamment de la communication, des adhésions et des partenariats de l'association Jeunes Restaurateurs (www.jre.eu) en France). Il est également cofondateur du media Chefshout.                 RODERIC ANDREWSDirection Artistique / WebdesignerRoderic Andrews est Australien. À Paris depuis 10 ans après avoir passé 5 ans au Japon et 2 ans à Londres, c'est geek de l'équipe. Webdesign, application mobile, montage vidéo, création de logo... sont ses parties. Avec Tristan, il est co-fondateur du guide Chefshout. 

  •       11, rue des Petites Ecuries, Paris 75010

     

     

     

     

     

     

     

    Submitting Form...

    The server encountered an error.

    Form received.

    ©COPYRIGHT BIG BOUFFE

    [email protected]

TRISTAN EN TROIS  QUESTIONS

[PARIS, FRANCE]

Un vin à boire entre copains ?

Ce serait un Braucol, un super Gaillac rouge de Robert et Bernard Plageoles.

 

Un restaurant ?

L'hôtel-restaurant Planes à Saillagousse, dans les Pyrénées Orientales. C'est un copain restaurateur de Barcelone qui m'y a emmené. La salle est remplie de trophées de chasse : aigle, bouquetin, ours...  J'y ai mangé un filet de bœuf en brioche et une omelette norvégienne. C'est chaleureux, c'est goûteux et c'est copieux.

 

Un souvenir qui t'a marqué ?

Le congrès européen des Jeunes Restaurateurs à Roermond (Hollande) en 2015. Ça a duré 3 jours. Nous étions 400 dont 250 chefs venu de 15 pays d'Europe. Je me souviendrai longtemps du premier soir au Restaurant One. Les chefs se relayaient dans la cuisine pour cuisiner au milieu de leurs confrères et des partenaires dans une ambiance de dingue. Aux platines, le chef et DJ Ron Blaauw faisaient monter la température. Inoubliable.

 

RODERIC EN TROIS QUESTIONS

[PARIS, FRANCE]

Ton meilleur tournage ? C'était lors d'une Jam Session des Jeunes Restaurateurs d'Europe au Manoir de Rétival, en Normandie. Quinze chefs venus de partout en Europe, ça bougeait dans tous les sens, l'ambiance était top. Et je crois que ça se ressent bien sur la vidéo.

 

Une expérience qui t'as marqué ? Quand je suis arrivé à Tokyo en 1999, je n'avais ni logement, ni travail. Mais un copain m'a vite mis en relation avec un chef assez connu appelé Tony qui m'a trouvé un logement et donné un travail. Ça consistait à servir des sushi de saumon fumé à des diplomates dans des ambassades de la capitale. C'est un très bon souvenir.

 

Un des plats les plus étranges que tu as mangé ? Au Japon je me régalais de natto au petit déjeuner. Il s'agit de haricots de soja fermentés. L'odeur très ammoniaquée et son aspect gluant peut être assez repoussant pour beaucoup. On dit qu'il faut être Japonais pour apprécier le natto et Australien pour aimer la Végémite (pâte à tartiner à base de levure de bière). Moi, j'adore les deux.